Audi 80/Avant (B4)

Des 1991-1995 de l'emission

la reparation et l'exploitation de l'automobile



Aoudi 80/Avant
+ la Description
+ les Moteurs
+ le Systeme de l'emission des gaz recuperant
+ le Systeme du refroidissement
+ le reservoir Combustible et la pompe combustible
+ le filtre Aerien et vozdoukhozabornye les canaux
- le systeme de l'injection
   + le Systeme de l'injection Mono-Motronic
   + le Systeme de l'injection Digifant
   + le Systeme de l'injection KE-III-Jetronic
   - les systemes de l'injection MPI et MPFI
      la maniere de travail
      le lyambda-reglage
      les pannes et le diagnostic independant
      la reparation independante
      le contrôle visuel
      le contrôle des elements separes
      le retrait des elements
      le mandat damener trosovyj du "gaz"
      le contrôle du regime de la marche a vide et l'analyse des gaz dechappement
      la liste des pannes
+ l'Enchainement
+ la Boite de vitesses et la transmission
+ la Suspension et le mecanisme de direction
+ le systeme De frein
+ le systeme Antiblocage des freins
+ les Roues et les pneux
+ l'electrosysteme De caisse
+ le Systeme dallumage
+ l'Éclairage
+ les installations dalarme
+ les Appareils et les installations auxiliaires
+ le Chauffage et la ventilation
+ les Élements de la carrosserie
+ la Recherche des pannes
+ les Specifications


le contrôle des elements separes

le moteur 2,8-dun litre dans la section a moteur par derriere a a droite un debitmetre de l'air (tireur) joint par les collerettes au corps du filtre aerien.


À retire chtekere (1) on peut contrôler la presentation de l'alimentation vers vprysknym aux gicleurs (2) avec l'aide svetodiodnogo du voltmetre. Quand le moteur tournent avec l'aide du demarreur, les diodes electroluminescentes dans le voltmetre doivent zamertsat'. Dans le cas contraire la presentation de l'alimentation manque.

De divers aspects de l'execution de la soupape de la stabilisation de la marche a vide. On represente a gauche le moteur 2,6-dun litre, a droite – 2,8-dun litre.

Par derriere a gauche dans le moteur on dispose le detecteur de la temperature du liquide refroidissant (est visse au tuyau du systeme du refroidissement) pour le systeme de l'ignition/injection (tireur). le diagramme montre la valeur de la resistance du detecteur en fonction de la temperature.

Seulement le moteur 2,6-dun litre est equipe du detecteur de la temperature de l'air dadmission (3). Il est dispose par derriere a droite pres du moteur pres de la soupape de la stabilisation de la marche a vide (1) et le manodetendeur de la presentation du combustible (2). le diagramme montre la valeur de la resistance du detecteur en fonction de la temperature de l'air dadmission.

les paragraphes suivants decrivent le contrôle des composants du systeme de l'injection, s'il est possible de passer la telle par les moyens domestiques.

le contrôle vprysknykh des gicleurs

Si chez vous est apparu le soupçon qu'un des gicleurs ne travaille pas, c'est facile de contrôler avec l'aide svetodiodnogo du voltmetre et l'ohmmetre exact.

 l'ORDRE DE l'EXÉCUTION

    Deconnecter chtekery de tous vprysknykh des gicleurs. dabord le contrôle de l'effort : svetodiodnyj le voltmetre (non la lampe-temoin) connecter aux contacts enfichables chtekera. Établir le moteur : les diodes electroluminescentes dans le voltmetre doivent zamertsat', ne se passe pas dans le cas contraire les presentations de l'energie electrique ou neisproven le bloc de gestion connectant la "masse". Avec l'appareil de mesure ordinaire il est impossible de passer ce contrôle. le contrôle de la resistance : separer chtekery vprysknykh des gicleurs, connecter l'ohmmetre aux deux contacts du gicleur : sur le moteur froid il doit montrer 13,5 – 17 Ohm. Si le parametre se trouve apres les limites indiquees, remplacer le gicleur (dans le cas où la mesure etait exacte). le contrôle de l'hermeticite : retirer le distributeur du combustible ensemble apres les gicleurs. CHtekery vprysknykh des gicleurs sont retires, les tuyaux toplivoprovodov restent connectes. Demandez l'adjoint plusieurs fois de tourner le moteur avec l'aide du demarreur, pour que gagne la pompe combustible et il y avait une pression ouvriere. Observez pour vprysknymi par les gicleurs : chaque gicleur separement pris doit perdre par minute pas plus de 1—2 gouttes du combustible. Il faut remplacer dans le cas contraire le gicleur non hermetique. Independamment de cela on peut contrôler vprysknouju le courant et vprysknoe la quantite de gicleur, en cas de si c'est necessaire a cause des arrêts dans le travail du moteur.

le potentiometre du bouchoir detranglement

 l'ORDRE DE l'EXÉCUTION

    Deconnecter chteker du potentiometre du bouchoir detranglement. Avec l'aide de l'ohmmetre exact mesurer la resistance entre les contacts du potentiometre. Il est necessaire de mesurer dans les positions du bouchoir detranglement "la marche a vide" et "la charge complete" au moteur ne travaillant pas. l'ohmmetre doit montrer les parametres suivants normatifs :

la position du bouchoir detranglement
Mesurer entre les contacts
le parametre normatif (qui)
(Mal)
1 et 2
1,5 – 2,6
la marche a vide
2 et 3
0,75 – 1,3
la charge complete
2 et 3
maks. 3,6

le debitmetre de l'air

Seulement MPI

 l'ORDRE DE l'EXÉCUTION

    Rapprocher en arriere le bout de caoutchouc du debitmetre de l'air, chteker laisser connecte. Connecter le voltmetre exact du verso aux contacts enfichables, selon le schema decrit : la mesure 1 : connecter le fil communicateur aux contacts 2 et 3. Declencher les allumages. le voltmetre doit montrer 12 – 14 S. est defectueuse Dans le cas contraire la presentation du combustible. Contrôler le protecteur № 27, en cas de necessite contrôler le fil du protecteur № 27 vers le contact enfichable 3 debitmetres de l'air. Ou contrôler la liaison avec le corps du moteur (le contact 2). la mesure 2 : Connecter le fil communicateur aux contacts 2 et 4. Declencher les allumages. le voltmetre doit montrer 1,0 – 7,5 S. est present Dans le cas contraire le defaut Avec-potentiometre dans le debitmetre de l'air. Remplacer le debitmetre de l'air. la mesure 3 : Connecter le fil communicateur aux contacts 1 et 2. Declencher les allumages. le voltmetre doit montrer 0,3 – 1,1 V lancer le moteur (le fil reste connecte). À couper tout les consommateurs de l'electricite, observer pour que le ventilateur du systeme du refroidissement ne travaille pas. Constamment changer la frequence de la rotation de l'arbre du moteur entre la marche a vide et 4000 tr/min. le voltmetre doit montrer (en fonction de la frequence de la rotation) entre 1,5 et au maximum 3,4 S. est defectueux Dans le cas contraire le debitmetre de l'air. Remplacer.

la soupape de la stabilisation de la frequence de la marche a vide

Seulement MPI

la soupape de la stabilisation de la frequence de la rotation pres du moteur 2,8-dun litre est disposee a droite sur le corps du noeud detranglement. Il est contrôle comme il suit :

 l'ORDRE DE l'EXÉCUTION

    Deconnecter chteker de la soupape de la stabilisation de la marche a vide et connecter aux deux contacts enfichables de la soupape l'ohmmetre exact. l'appareil doit montrer 7—11 Ohm, dans le cas contraire la soupape est defectueux. le contrôle ulterieur de l'action : retirer la soupape de la stabilisation de la marche a vide; chteker il reste connecte. le piston tournant dans l'orifice pour le passage de l'air a la soupape amener a la position "est ouvert" ou "est ferme" (de plus ne pas appliquer les outils metalliques!). Declencher les allumages et observer le piston tournant : il doit se lever environ a une moyenne position. Contrôler la facilite de la marche du piston tournant : on peut le mettre en marche saccade provoratchivaniem de la soupape sortie. En outre sur le piston il n'y avoir pas être traces de la friction ou les rigoles.

la soupape de la stabilisation de la frequence de la marche a vide

Seulement MPFI

 l'attention! On ne peut pas demonter la soupape de la stabilisation de la marche a vide du moteur 2,6-dun litre par les moyens de fortune, parce qu'apres l'installation reiteree devient du systeme necessaire le soi-disant reglage principal de l'injection, et on peut la produire seulement a l'aide de l'appareil de la lecture de la memoire de l'accumulateur V. A. G. 1551 dans l'atelier Audi.

Si chteker de la soupape de la stabilisation de la marche a vide deconnecter avant expiration dune et demi heures apres la derniere cessation du travail du moteur, a la memoire de l'accumulateur des pannes s'inscrit la panne «est defectueuse la soupape de la stabilisation de la marche a vide» (que ne correspond pas du tout peut-être a la verite).

Contrôler sur cette soupape on peut seulement le bobinage :

 l'ORDRE DE l'EXÉCUTION

    Separer chteker de la soupape de la stabilisation de la marche a vide. Mesurer la resistance entre les contacts enfichables de la soupape 1 et 4, ainsi que 2 et 3 a l'aide de l'ohmmetre exact. Si la soupape est bonne, la resistance doit faire en consequence 45—60 Ohm, dans le cas contraire la soupape il faut trouver defectueux. Il est impossible de passer les contrôles ulterieurs par les moyens domestiques. Si l'atelier remplace la soupape, simultanement elle passe et le reglage mentionne principal.

le detecteur de la temperature du liquide refroidissant pour le systeme de l'ignition/injection

 l'attention! Si chteker du detecteur de la temperature du liquide refroidissant du modele avec le moteur 2,6-dun litre deconnecter avant expiration dune et demi heures apres la cessation du travail du moteur, a la memoire de l'accumulateur des pannes s'inscrit : «est defectueux le detecteur de la temperature du liquide refroidissant» (que ne correspond pas du tout peut-être a la verite).


le detecteur de la temperature peut être la raison de ce que dans les gammes definies de temperature dans le travail du moteur se manifestent les incidents. le contrôle :


 l'ORDRE DE l'EXÉCUTION

    Deconnecter chteker du detecteur de la temperature du liquide refroidissant. À l'aide de l'ohmmetre exact mesurer la resistance entre les deux contacts enfichables du detecteur. Comparer le resultat acquis du contrôle aux parametres normatifs du diagramme au dessus den fonction de la temperature du moyen refroidissant. Si le parametre s'ecarte fortement de normatif, remplacer le detecteur de la temperature. À titre du complement encore deux moyens parametres de la resistance : a 20°С la resistance doit faire les temperatures du liquide refroidissant environ 2,5 qui, a 80°С – environ 330 Ohm.

le detecteur de la temperature de l'air dadmission

Seulement MPFI

 l'attention! Si chteker du detecteur de la temperature de l'air dadmission deconnecter avant expiration dune et demi heures apres la cessation du travail du moteur, a la memoire de l'accumulateur s'inscrit : «est defectueux le detecteur de la temperature de l'air dadmission» (que ne correspond pas du tout peut-être a la verite).


 l'ORDRE DE l'EXÉCUTION

    Deconnecter chteker du detecteur de la temperature de l'air dadmission. À l'aide de l'ohmmetre exact mesurer la resistance entre les deux contacts enfichables du detecteur. Comparer le resultat acquis du contrôle aux parametres normatifs du diagramme au dessus den fonction de la temperature de l'air dadmission. Si le parametre s'ecarte fortement de normatif, remplacer le detecteur de la temperature. À titre du complement encore un moyen parametre de la resistance : a 20°С (la temperature ordinaire, le moteur froid) la resistance doit faire environ 6,3 qui.

le contrôle de la lyambda-sonde

Pour ce contrôle il faut separer la liaison enfichable dans la pose vers la lyambda-sonde. Où il y a des liaisons enfichables vers une sonde gauche et droite.

les liaisons chtekernye par derriere dans la section a moteur :

1 – le chauffage de la lyambda-sonde (la sonde droite);
2 – vers la bobine dallumage (la pose amenant);
3 – pour le signal de la lyambda-sonde (la sonde droite; chtekernoe la liaison se trouve par derriere chez le titulaire);
4 – pour le detecteur de l'ignition de detonation I;
5 – pour le detecteur de la frequence de la rotation de l'arbre du moteur; 6 – pour le detecteur du moment de l'ignition.

les liaisons chtekernye par derriere a gauche dans la section a moteur :

1 – pour la lyamda-sonde (une gauche lyambda-sonde);
2 – le chauffage de la lyambda-sonde (une gauche sonde);
3 – le detecteur de la combustion de detonation II.


 l'ORDRE DE l'EXÉCUTION

    le contrôle est produit avec l'aide de l'ohmmetre exact : le contrôle du chauffage special : separer chteker vers le chauffage de la lyambda-sonde.
    Connecter l'ohmmetre aux deux contacts du câble du chauffage de la sonde. le parametre normatif au chauffage bon de 3—15 Ohm. Dans le cas contraire remplacer la lyambda-sonde. le contrôle de la lyambda-sonde : separer chteker vers la lyambda-sonde (le fil calibre). Connecter l'ohmmetre aux contacts chtekera, vers la sonde et vers le corps du moteur. le parametre normatif a la sonde bonne : l'Ohm. Dans le cas contraire remplacer la lyambda-sonde. le contrôle de la ligne vers le bloc de gestion : deconnecter chteker de la lyamda-sonde (le fil calibre) (comme faisaient deja). Connecter le voltmetre aux contacts chtekera vers le bloc de gestion et vers le corps du moteur. À la pose bonne le parametre doit faire 0,35—0,45 V Dans le cas contraire contrôler la pose. Si la pose en ordre, remplacer le bloc de gestion.

le remplacement de la lyambda-sonde

 l'ORDRE DE l'EXÉCUTION

    Deconnecter les bouts des fils, affaiblir les bandages des câbles. Avant l'installation de la sonde graisser la sculpture avec la pâte de montage. Sur le trou de la sonde la pâte ne doit pas se trouver. le moment du delai : 50 N·m.