Volkswagen Golf ll, Jetta II

1983-1992 de l'émission

La réparation et l'exploitation de l'automobile



Le volksvagen le Golf 2 / Djeta 2
+ 1.1. Les caractéristiques brèves des moteurs diesel
+ 2. Le moteur
- 3. Le système de l'alimentation
   - 3.1. Le système de l'alimentation des moteurs de carburateur
      3.1.1. Le remplacement de l'élément filtrant du filtre aérien
      3.1.2. Le retrait et l'installation du filtre aérien
      3.1.3. Le contrôle du thermorégulateur
      3.1.4. Le contrôle de la soupape du thermorégulateur
      3.1.5. Le retrait et l'installation de la pompe combustible
      3.1.6. Le contrôle de la pression nagnetaniya de la pompe combustible
      3.1.7. Le remplacement du détecteur du niveau du combustible
      3.1.8. Le retrait et l'installation du réservoir combustible
      3.1.9. Le remplacement du filtre combustible
      3.1.10. Le retrait et l'installation du réservoir combustible
      3.1.11. Le câble de l'accélérateur
      - 3.1.12. Le carburateur
         3.1.12.1. Le réglage du carburateur Pierburg/Solex 1B3
         3.1.12.2. Le réglage du carburateur Pierburg/Solex 31P1C-7
         3.1.12.3. Le réglage du carburateur Weber 32TLA
         3.1.12.4. Le réglage du carburateur Pierburg/Solex 2E3
         3.1.12.5. Le réglage du carburateur Pierburg/Solex 2E2
         3.1.12.6. Le réglage du carburateur 2EE Ecotronic
   + 3.2. Le système de l'alimentation des moteurs avec l'injection du combustible
   + 3.3. Le système de l'alimentation des moteurs diesel
+ 4. L'enchaînement
+ 5. La Boîte de vitesses
+ 6. La transmission
+ 7. Le mandat d'amener de devant
+ 8. Le Mécanisme de direction
+ 9. Les suspensions
+ 10. Le système de frein
+ 11. La carrosserie
+ 12. Le matériel électrique



3.1.12.5. Le réglage du carburateur Pierburg/Solex 2Е2

LES INFORMATIONS TOTALES

Les détails du carburateur Pierburg/Solex 2E2

1 – le pneumomandat d'amener du bouchoir d'étranglement de la deuxième chambre;
2 – le support du câble de l'accélérateur;
3 – le corps du carburateur;
4 – l'élément réchauffant;
5 – le thermostat du bouchoir d'étranglement de la première chambre;
6 – la pompe accélératrice;
7 – le couvercle de la pompe accélératrice;
8 – le diaphragme;
9 – le ressort;
10 – la selle de la soupape;
11 – la soupape;
12 – l'économiseur mochtchnostnykh des régimes;
13 – le pneumomandat d'amener du bouchoir d'étranglement de la première chambre;
14 – la soupape de la gestion de la fréquence de la rotation de la marche à vide;
15 – le support;
16 – la soupape électromagnétique;
17 – la pneumosoupape avec le relais thermique du temps;
18 – la couche;
19 – la flotte;
20 – la soupape aculéiforme;
21 – le filtre;
22 – l'axe de la flotte;
23 – le couvercle du carburateur;
24 – la vis du réglage de la qualité (composition) du mélange;
25 – le corps du gicleur combustible;
26 – le gicleur combustible de la marche à vide;
27 – le pneumomandat d'amener du bouchoir aérien;
28 – la vis du réglage du jeu de mise en marche du bouchoir aérien;
29 – le dispositif d'amorçage automatique;
30 – le couvercle;
31 – ouplotnitel'noe l'anneau;
32 – le couvercle du dispositif d'amorçage;
33 – le corps;
34 – la vis du réglage de la marche du diaphragme;
35 – un principal gicleur combustible de la deuxième chambre;
36 – un principal gicleur combustible de la première chambre;
37 – le pulvérisateur de la pompe accélératrice;
Et, à, Avec – la carabine du pneumomandat d'amener

Le réglage de la fréquence de la rotation de la mise en marche du moteur

Le réglage produisent sur progretom le moteur avec le moment correctement établi de l'ignition et la fréquence réglée de la rotation de la marche à vide en ordre suivant :

L'ORDRE DE L'EXÉCUTION
1. Retirer le filtre aérien et déconnecter le tuyau vidé 24 (voir fig. le filtre Aérien des moteurs par le volume ouvrier 1,1 et 1,3).
2. Connecter au moteur le compte-tours de contrôle.
3. Déconnecter de trojnika 1 (voir fig. le Pneumomandat d'amener du bouchoir d'étranglement de la première chambre) le tuyau 2 et fermer par son bouchon.
4. Lancer le moteur et contrôler selon le compte-tours de contrôle la fréquence de la rotation du moteur, elle doit être dans les limites 3000±200 des mines-1.
5. Si la fréquence de la rotation se distingue d'indiqué, régler par sa vis 1 (le Réglage de l'entrebâillement du bouchoir d'étranglement de la première chambre voir fig.). Après le réglage zakontrit' la vis par la peinture.

Le réglage des jeux de mise en marche du bouchoir aérien

La disposition des gicleurs sur le couvercle du carburateur 2Е2

1 – le gicleur combustible de la marche à vide;

2 – le gicleur aérien de la première chambre;

3 – le gicleur aérien de la deuxième chambre;

Et – le jeu de mise en marche du bouchoir aérien

L'ORDRE DE L'EXÉCUTION
1. Retirer les couvercles 30 (voir fig. les Détails du carburateur Pierburg/Solex 2E2) et 32 dispositifs d'amorçage automatiques.
2. Tourner selon la petite aiguille le levier de commande par le bouchoir aérien dans le corps du dispositif d'amorçage automatique et fixer dans cette position à l'aide de l'élastique.
3. Connecter au pneumomandat d'amener 27 bouchoirs aériens vakouoummetr et la pompe vidée.
4. Créer dans le pneumomandat d'amener la raréfaction 100 mbar. Si le pneumomandat d'amener est hermétique, la raréfaction ne doit pas tomber plus que sur 5 mbar par minute et diminuer pas plus que jusqu'à 40 mbar.
5. Mener la raréfaction dans le pneumomandat d'amener jusqu'à 200–300 mbar.
6. Mesurer le jeu de mise en marche "Et" (voir fig. la Disposition des gicleurs sur le couvercle du carburateur 2Е2) le premier degré du bouchoir vidé entre le bord inférieur du bouchoir aérien et l'orifice. Il doit être égal pour les moteurs par le volume ouvrier de 1,6 l avec la transmission mécanique 2,5±0,15 mm, avec la transmission automatique 1,9±0,15 mm, pour les moteurs de 1,8 l 2,3±0,15 mm.
7. En cas de nécessité régler le jeu par la vis 34 (voir fig. les Détails du carburateur Pierburg/Solex 2E2) dans l'extrémité du couvercle du pneumomandat d'amener.
8. Fermer zaglouchkoj l'orifice atmosphérique du pneumomandat d'amener 27 et créer dans lui la raréfaction 200 mbar, qui ne doit pas changer pendant 1 mines, si le mandat d'amener est hermétique.
9. Mesurer le jeu de mise en marche "Et" (voir fig. la Disposition des gicleurs sur le couvercle du carburateur 2Е2) le deuxième degré du bouchoir aérien. Il doit faire pour les moteurs par le volume de 1,6 l avec la transmission mécanique 5,0±0,15 mm, avec la transmission automatique 5,3±0,15, pour les moteurs par le volume de 1,8 l 4,7±0,15 mm.
10. Si le jeu se distingue d'indiqué, insérer le tournevis dans l'orifice 1 et, en tournant la vis de réglage 2, régler le jeu. Après le réglage zakontrit' la vis par la peinture. À l'installation du couvercle 30 (voir fig. les Détails du carburateur Pierburg/Solex 2E2) les marques sur le couvercle et le corps 33 doivent coïncider.

Le contrôle du pneumomandat d'amener du bouchoir d'étranglement de la première chambre

Le pneumomandat d'amener du bouchoir d'étranglement de la première chambre

1 – trojnik;
2 – le tuyau vidé;
3 – la pneumosoupape avec le relais thermique du temps;
4 – le pneumomandat d'amener du bouchoir d'étranglement de la première chambre;
5 – la soupape de la gestion de la fréquence de la rotation de la marche à vide;
6 – la soupape régulatrice de l'augmentation de la fréquence de la rotation de la marche à vide (seulement pour les automobiles avec le climatiseur ou de la transmission automatique de l'émission à janvier 1984)

Le réglage de l'entrebâillement du bouchoir d'étranglement de la première chambre

1 – la vis restrictive du bouchoir d'étranglement;
2 – le levier du bouchoir d'étranglement;
3 – mobile l'amas du pneumomandat d'amener;
4 – le pneumomandat d'amener du bouchoir d'étranglement de la première chambre;
5 – la vis de réglage de l'amas du pneumomandat d'amener;
6 – le poing du mandat d'amener de la pompe accélératrice;
7 – la vis d'arrêt

Le pneumomandat d'amener 13 (voir fig. les Détails du carburateur Pierburg/Solex 2E2) peut être avec trois carabines Et, à et Avec pour la connexion des tuyaux vidés ou avec quatre. Le pneumomandat d'amener avec quatre carabines est établi sur les automobiles avec les climatiseurs ou de la transmission automatique de l'émission à décembre 1984

L'ORDRE DE L'EXÉCUTION
1. Déconnecter les tuyaux vidés du pneumomandat d'amener 13.
2. Fermer zaglouchkami de la carabine à et S
3. Connecter la pompe vidée à la carabine A
4. Créer la raréfaction dans le pneumomandat d'amener, de plus l'amas 3 (le Réglage de l'entrebâillement du bouchoir d'étranglement de la première chambre voir fig.) le pneumomandat d'amener doit se déplacer. La valeur de la sortie de l'amas du bord du moyeu dirigeant doit être 8,5 mm. Si de cela ne se passe pas, signifie le pneumomandat d'amener est défectueux de lui il faut remplacer.
5. Près du pneumomandat d'amener avec quatre carabines retirer zaglouchkou de la carabine Avec (voir fig. les Détails du carburateur Pierburg/Solex 2E2), puis augmenter la raréfaction dans le pneumomandat d'amener, l'amas doit sortir sur 1 mm du bord du moyeu dirigeant et la sortie de l'amas ne doit pas changer pendant 1 minute Dans le cas contraire remplacer le pneumomandat d'amener.

Le réglage de l'entrebâillement du bouchoir d'étranglement deuxième
Les chambres

La position du bouchoir d'étranglement est réglée sur l'usine du fabricant et, en cours d'exploitation le réglage n'est pas demandé. Si le réglage était violé, on peut la restaurer ainsi que près du carburateur 2Е3 (voir la subdivision 3.1.12.4).

Le contrôle du pneumomandat d'amener du bouchoir aérien

Le contrôle produisent ainsi que près du carburateur 2Е3 (voir la subdivision 3.1.12.4).

Le contrôle de l'élément réchauffant

Le contrôle produisent ainsi que près du carburateur 31Р1С-7 (voir la subdivision 3.1.12.2).

Le réglage de la pompe accélératrice

L'ORDRE DE L'EXÉCUTION
1. Retirer le carburateur.
2. Déconnecter les tuyaux vidés du pneumomandat d'amener 13 (voir fig. les Détails du carburateur Pierburg/Solex 2E2) le bouchoir d'étranglement de la première chambre.
3. Connecter à la carabine Et la pompe vidée. La carabine à fermer zaglouchkoj (si le pneumomandat d'amener avec quatre carabines, étouffer aussi la carabine).
4. Créer dans le pneumomandat d'amener la raréfaction pour que l'amas 3 (le Réglage de l'entrebâillement du bouchoir d'étranglement de la première chambre voir fig.) s'écarte de la vis de réglage 1.
5. Tourner le levier 1 et le fixer, ayant inséré entre le levier 3 et le corps du carburateur le boulon 2 М8х20.
6. Enlever la couvercle du carburateur, remplir poplavkovouju la chambre par le combustible et établir le couvercle du carburateur.
7. Mettre sous le carburateur mernouju le verre gradué avec l'entonnoir.
8. Tourner le bouchoir d'étranglement de la première chambre de l'appui jusqu'au bout 10 fois, en mettant en marche ceux-ci la pompe accélératrice, en dépensant sur chaque marche près de 3 s
9. Mesurer la quantité de combustible dans le verre gradué et diviser sur 10; la quantité de combustible, qui donne la pompe pour un cycle réussira. Cette signification doit faire pour les moteurs par le volume ouvrier de 1,6 l 1,0±0,15 см3, pour les moteurs par le volume de 1,8 l 1,1±0,15 см3.
10. S'il est nécessaire, régler la productivité de la pompe accélératrice par le tournant du poing 6 (le Réglage de l'entrebâillement du bouchoir d'étranglement de la première chambre voir fig.), ayant livré préalablement la vis d'arrêt 7.

Le réglage de la fréquence de la rotation de la marche à vide

Le réglage produire sur progretom le moteur avec les jeux réglés dans le mécanisme du mandat d'amener des soupapes et le moment correctement établi de l'ignition au bouchoir entièrement ouvert aérien en ordre suivant :

L'ORDRE DE L'EXÉCUTION
1. Déconnecter tous les consommateurs de l'énergie (les phares, le ventilateur, le magnétophone et etc.).
2. Déconnecter du filtre aérien le tuyau de la ventilation du carter et l'étouffer.
3. Connecter le compte-tours de contrôle et gazoanalizator.
4. Contrôler pour que l'amas 3 (le Réglage de l'entrebâillement du bouchoir d'étranglement de la première chambre voir fig.) se trouve dans la position de la marche à vide, et la vis 1 concernait l'amas 3.
5. Par la rotation de la soupape 5 (voir fig. le Pneumomandat d'amener du bouchoir d'étranglement de la première chambre) régler la fréquence de la rotation de la marche à vide dans les limites 950±50 des mines-1.
6. Par la vis de réglage 24 (voir fig. les Détails du carburateur Pierburg/Solex 2E2) la qualité (composition) du mélange établir le niveau du contenu de l'oxyde du carbone (AVEC) dans les gaz récupérant 1,0±0,5 du %. Contrôler et en cas de nécessité restaurer la fréquence de la rotation de la marche à vide. Contrôler et en cas de nécessité restaurer le contenu AVEC dans les gaz récupérant.

Le réglage de la soupape de l'augmentation de la fréquence de la rotation de la marche à vide

Sur les automobiles équipés de la transmission automatique (l'émission jusqu'à décembre 1984) ou le climatiseur, il y a un pneumomandat d'amener 4 (voir fig. le Pneumomandat d'amener du bouchoir d'étranglement de la première chambre) avec quatre carabines pour la connexion des tuyaux vidés et la soupape de 6 augmentations de la fréquence de la rotation de la marche à vide. À l'insertion du grand nombre des consommateurs de l'énergie (les phares, le magnétophone, l'échauffement du verre de la fenêtre zadka et etc.) et le changement des régimes du mouvement ou l'insertion du climatiseur à la suite d'une grande charge baisse la fréquence de la rotation de la marche à vide. Fonctionne de plus la soupape 6, en donnant la quantité supplémentaire de combustible qu'augmente la fréquence de la rotation de la marche à vide jusqu'à la nominale. La soupape de l'augmentation règlent, si la fréquence de la rotation de la marche à vide sous la charge trop bas ou si le moteur s'arrête.

Le réglage produire sur progretom le moteur avec les jeux réglés dans le mécanisme du mandat d'amener des soupapes et correctement établi le moment de l'ignition au bouchoir entièrement ouvert aérien en ordre suivant :

L'ORDRE DE L'EXÉCUTION
1. Connecter le compte-tours de contrôle et gazoanalizator.
2. Serrer le frein à main, sous les roues avant établir les appuis (par exemple, les coins en bois).
3. Lancer le moteur. Insérer le ventilateur otopitelya sur le maximum, l'éclairage-route des phares, l'échauffement du verre de la fenêtre zadka.
4. L'adjoint étant assis dans l'automobile doit jusqu'au bout appuyer sur la pédale du frein et traduire le levier du sélecteur de la gestion de la boîte de vitesses à la position «D».
5. Contrôler, si 1 (le Réglage de l'entrebâillement du bouchoir d'étranglement de la première chambre voir fig.) la vis restrictive s'appuie sur l'amas 3. Selon le compte-tours de contrôle contrôler la fréquence de la rotation du moteur. Si elle 800 mines-1 (voir fig. le Pneumomandat d'amener du bouchoir d'étranglement de la première chambre) sont plus basses, par le tournant de la soupape 6 la régler.
6. Déconnecter le tuyau vidé 2 de trojnika 1 et l'étouffer. Lancer le moteur et contrôler la fréquence de la rotation de la mise en marche. Si elle est plus bas 3000±200 que les mines-1, régler par sa vis 1 (le Réglage de l'entrebâillement du bouchoir d'étranglement de la première chambre voir fig.). Après le réglage zakontrit' la vis par la peinture.
7. Connecter le tuyau vidé 2 (voir fig. le Pneumomandat d'amener du bouchoir d'étranglement de la première chambre) vers trojnikou 1. Contrôler la fréquence de la rotation de la marche à vide.

Le contrôle du réchauffeur du tuyau d'amenée

Le réchauffeur du tuyau d'amenée

1 – le tuyau d'amenée;

2 – la couche;

3 – ouplotnitel'noe l'anneau;

4 – le réchauffeur;

5 – le titulaire;

6 – le collier;

7 – le tuyau du chauffage du tuyau d'amenée

Pour l'amélioration de la vapeur de la benzine à la mise en marche, quand le moteur froid, d'en bas le tuyau d'amenée est établi le réchauffeur électrique. Il se chauffe pendant quelques secondes et est déconnecté, quand la température du liquide refroidissant atteint 65 ° Avec, après cela le tuyau d'amenée est réchauffé par le liquide du système du refroidissement.

Contrôlent le réchauffeur sur le moteur froid comme il suit :

L'ORDRE DE L'EXÉCUTION
1. Déconnecter le fil du réchauffeur 4 de la forme de liaison.
2. Au fil du réchauffeur connecter l'ohmmètre, le deuxième fil de l'ohmmètre joindre à "la masse". Mesurer la résistance du réchauffeur, il doit être 0,25–0,50 Ohm. Si la résistance se distingue d'indiqué, remplacer le réchauffeur.
3. Au remplacement du réchauffeur remplacer la couche 2 et ouplotnitel'noe l'anneau 3.

Le contrôle du thermointerrupteur du réchauffeur du tuyau d'amenée

Le thermointerrupteur déconnecte le réchauffeur du tuyau d'amenée, quand la température du liquide refroidissant atteindra 65 ° S.Termovykljutchatel' est établi près des moteurs par le volume ouvrier de 1,1 et 1,3 l dans le tuyau entre le tuyau d'amenée et le corps du thermostat, près des moteurs par le volume ouvrier de 1,6 et 1,8 l le thermointerrupteur 16 (voir fig. les Détails du système du refroidissement des moteurs par le volume ouvrier 1,6 et 1,8) est établi dans le raccord de tuyau de 18 chemises du refroidissement.

L'ORDRE DE L'EXÉCUTION
1. Retirer le bouchon raschiritel'nogo du petit bac pour réduire la pression dans le système du refroidissement.
2. Dévisser le thermointerrupteur et étouffer l'orifice pour que ne découle pas le liquide refroidissant.
3. Connecter aux conclusions du thermointerrupteur l'ohmmètre.
4. Baisser la partie ouvrière du thermointerrupteur à eau chauffée jusqu'à la température 65 ° Avec pour les moteurs par le volume ouvrier de 1,1 l ou 55 ° Avec pour les moteurs par le volume 1,3; 1,6 et 1,8 l. Mesurer la résistance de l'interrupteur, il doit être égal au zéro, i.e. les contacts du thermointerrupteur zamknouty.
5. Chauffer l'eau jusqu'à la température 75 ° Avec pour les moteurs par le volume de 1,1 l et 65 ° Avec pour les moteurs par le volume 1,3; 1,6 et 1,8 l. Mesurer la résistance de l'interrupteur; il doit s'aligner les éternités, i.e. les contacts de l'interrupteur sont ouverts. Dans le cas contraire remplacer le thermointerrupteur.

Le contrôle du thermointerrupteur du dispositif d'amorçage automatique

Le thermointerrupteur déconnecte l'électroéchauffement du dispositif d'amorçage automatique, quand la température du liquide refroidissant atteint 42 ° S.Posle de cela le dispositif d'amorçage se réchauffe par seulement liquide refroidissant.

Le régime de contrôle du thermointerrupteur 27 (voir fig. les Détails du système du refroidissement des moteurs par le volume ouvrier 1,6 et 1,8) même, comme du thermointerrupteur du réchauffeur du tuyau d'amenée.

La résistance du thermointerrupteur jusqu'à 33 ° Avec – le zéro, est plus haute 42 ° Avec – l'éternité.

Le contrôle du dispositif d'amorçage automatique

L'ORDRE DE L'EXÉCUTION
1. Retirer le filtre aérien.
2. Lentement sur une fois appuyer sur la pédale de l'accélérateur. Le bouchoir aérien du carburateur doit être fermé.
3. Lancer le moteur. Le bouchoir aérien doit s'ouvrir environ dans 5 mines, en fonction de la température de l'air. Si le bouchoir aérien se ferme trop tôt ou tard, on peut tourner le couvercle 32 (voir fig. les Détails du carburateur Pierburg/Solex 2E2) le dispositif d'amorçage le maximum sur 5 mm de la marque sur le corps du dispositif d'amorçage. Si cela n'aide pas, remplacer le dispositif d'amorçage.

Le contrôle de la pneumosoupape avec le relais thermique du temps

L'ORDRE DE L'EXÉCUTION
1. Déconnecter de la soupape 17 (voir fig. les Détails du carburateur Pierburg/Solex 2E2) le tuyau vidé et dévisser la soupape.
2. Insuffler la soupape. À la température est plus bas +18 ° Avec la soupape doit être ouvert, à la température est plus haut +28 ° Avec – est fermé. S'il est nécessaire, on peut refroidir la soupape dans le réfrigérateur ou chauffer sur le bain-marie.

Dans le tuyau vidé entre la soupape et le pneumomandat d'amener du bouchoir d'étranglement de la deuxième chambre on établit la tube d'étranglement, qui a les marques : bleu – pour le moteur par le volume ouvrier de 1,6 l, jaune – pour le moteur par le volume de 1,8 l.

Le tuyau court habillé sur la carabine extérieure de la soupape, doit être ouvert. Ce tuyau protège la soupape contre la pollution.